Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quoi qu’il en soit, ce que les Occidentaux appellent civilisation, les autres l’appelleraient plutôt barbarie, parce qu’il y manque précisément l’essentiel, c’est-à-dire un principe d’ordre supérieur ; de quel droit les Occidentaux prétendraient-ils imposer à tous leur propre appréciation ? Ils ne devraient pas oublier, d’ailleurs, qu’ils ne sont qu’une minorité dans l’ensemble de l’humanité terrestre ; évidemment, cette considération de nombre ne prouve rien à nos yeux, mais elle devrait faire quelque impression sur des gens qui ont inventé le « suffrage universel » et qui croient à sa vertu. Si encore ils ne faisaient que se complaire dans l’affirmation de la supériorité imaginaire qu’ils s’attribuent, cette illusion ne ferait de tort qu’à eux-mêmes ; mais ce qui est le plus terrible, c’est leur fureur de prosélytisme : chez eux, l’esprit de conquête se déguise sous des prétextes « moralistes », et c’est au nom de la « liberté » qu’ils veulent contraindre le monde entier à les imiter ! Le plus étonnant, c’est que, dans leur infatuation, ils s’imaginent de bonne foi qu’ils ont du « prestige » auprès de tous les autres peuples : parce qu’on les redoute comme on redoute une force brutale, ils croient qu’on les admire ; l’homme qui est menacé d’être écrasé par une avalanche est-il pour cela frappé de respect et d’admiration ?


René Guénon, Orient et Occident

 

 

Ce n'est pas que nous négligions les rapports sinistres qui lient vos activités culturelles à l'étranger à vos intérêts politiques et économiques. En vérité, il est à craindre que, quand même vous auriez pris la décision d'établir des relations politiques et économiques avec les autres sur une base de justice, vous ne vous croyiez encore investis d'une "mission civilisatrice". Il y autre chose que des intérêts politiques et économiques derrière la fureur de prosélytisme; derrière tout cela, il y a un fanatisme qui ne supporte aucune sagesse qui ne soit de son époque ou de son genre ni le produit de ses propres calculs pragmatiques. " Il y a une rancoeur, a dit Hermès Trismégiste, qui est dédaigneuse de l'immortalité et ne veut pas que nous reconnaissions ce qu'il y a en nous de divin."

 

Ananda K. Coomaraswamy, Suis-je le gardien de mon frère?



 

Voici un des aspects de la fureur de prosélytisme de l'Occident:

 

 

 


Tag(s) : #Colonialisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :