Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Theodor Herzl est reconnu officiellement comme le fondateur du sionisme. Son influence a permis la mise en marche de la colonisation de la Palestine, au profit d’un « état juif ». Le contexte veut que cette initiative soit surtout une réponse à l’antisémitisme grandissant dans toute l’Europe. Nous sommes ici à la fin du XIX ème siècle.


Pourtant, bien des années plus tôt, ailleurs en Occident…



« En 1825, un Israélite d’origine portugaise, Mordecaï Manuel Noah, ancien consul des États-Unis à Tunis, acheta une île appelée Grand Island, située dans la rivière Niagara, et lança une proclamation engageant tous ses coreligionnaires à venir s’établir dans cette île, à laquelle il donna le nom d’Ararat. Le 2 septembre de la même année, on célébra en grande pompe la fondation de la nouvelle cité ; or, et c’est là ce que nous voulions signaler, les Indiens avaient été invités à envoyer des représentants à cette cérémonie, en qualité de descendants des tribus perdues d’Israël, et ils devaient aussi trouver un refuge dans le nouvel Ararat. Ce projet n’eut aucune suite, et la ville ne fut jamais bâtie ; une vingtaine d’années plus tard, Noah écrivit un livre dans lequel il préconisait le rétablissement de la nation juive en Palestine, et, bien que son nom soit aujourd’hui assez oublié, on doit le regarder comme le véritable promoteur du Sionisme. »



René Guénon – Les origines du Mormonisme.

 

 


Quant aux violons, nous connaissons la musique…

 


Tag(s) : #Palestine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :