Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu’à ce que tu suives leur religion. - Dis : "Certes, c’est la direction d'Allah qui est la vraie direction". Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n’auras contre Allah ni protecteur ni secoureur." (Coran 2:120)


abu-obeida_opt.jpg

 

 

L'extrême gauche commence déjà à s'affoler de possibles "récupérations" de la mobilisation en faveur de la Palestine et de son peuple par les "islamistes". Mais qui est le fer de lance de la résistance à Gaza sinon les organisations islamiques palestiniennes ? Les disciples de Trotsky ou d'Althusser peut-être ?

 

 

L'extrême gauche s'inquiète de possibles dérives "antisémites" durant les manifestations mais elle ne s'indigne nullement de ses propres positions islamophobes. Pourtant qui meurt à Gaza sinon les mêmes musulman-e-s que cette extrême gauche discrimine impunément en France ?

L'extrême gauche craint toute forme d'expression de l'identité musulmane durant les mobilisations. Mais elle n'hésitera pas à sortir ses drapeaux rouges ou ceux des diverses organisations qui la composent. De même, elle vendra sa petite littérature marxiste ou anarchiste et entonnera ses chants "révolutionnaires". Bref, elle fera du prosélytisme gauchisant...

L'extrême gauche s'effraie de tout slogan en langue arabe mais elle n'hésitera pas à lancer ses slogans "révolutionnaires" qui seront toujours plus consensuels que n'importe quel slogan arabe. Mais, au fait, quelle langue parle les Palestiniens ?

L'extrême gauche ignore sciemment les positions politiques des organisations palestiniennes, notamment celles qui ont des références islamiques, mais elle se sentira obligée d'expliquer aux musulman-e-s ce qu'ils ou elles doivent penser parce que sinon ils ou elles risquent de s'éloigner d'une analyse matérialiste seule à même de comprendre le réel.

L'extrême gauche se revendique d'une histoire révolutionnaire souvent violente et de l'histoire de la résistance à l'occupation nazie tout aussi violente mais elle refuse au peuple palestinien l'usage de cette même violence pour se libérer de la colonisation sioniste. Aux yeux de nos révolutionnaires, l'usage de la violence serait-il un privilège occidental ? Ou serait-il interdit uniquement aux musulman-e-s qui doivent se résigner à vivre dans une condition de colonisé-e-s ?

Finalement, le grand paradoxe de l'extrême gauche c'est qu'elle prétend soutenir un peuple qu'elle exècre parce que trop musulman et trop arabe. Et elle organise des manifestations en faveur de ce peuple dans lesquelles viennent essentiellement des personnes qu'elle abhorre tout autant parce que trop musulmanes et trop arabes.

Musulman-e-s, libérons le mouvement de soutien à la Palestine de la tutelle paternaliste de l'extrême gauche islamophobe et occidentalocentriste.

Musulman-e-s, affichons notre islamité en brandissant fièrement le drapeau vert du Hamas ou le drapeau noir du Jihad islamique.

Musulman-e-s, exprimons notre identité en entonnant des slogans en langue arabe pour soutenir la résistance palestinienne.

Musulman-e-s, manifestons notre attachement à la ville d'al-Quds, première qibla des musulman-e-s et capitale indivisible de la Palestine, et à la mosquée al-Aqsa que les sionistes s'activent à détruire.

Musulman-e-s, décolonisons le mouvement de solidarité avec la Palestine dans l'Hexagone et refusons toute forme de paternalisme.

Musulman-e-s, comptons sur nos propres forces pour apporter notre soutien au peuple palestinien et à sa résistance.

Musulman-e-s, suivons la recommandation du martyr cheikh Ahmed Yassin qui affirmait face à la colonisation sioniste : "Je résiste, donc je suis."


Campagne ALI - Paris
12 juillet 2014 – 14 ramadan 1435 
 

 

 

Source: www.ism-france.org

Tag(s) : #Palestine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :