Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1592504-2135740.jpgCe billet n'est pas économique, il n'est pas politique, mais on dira qu'il s'attaque à une certaine manipulation des médias sur certaines choses. Comme tout un chacun, on me dit que le risque terroriste est énorme et grandit chaque jour, et, honnêtement, je veux bien le croire. La crise aidant, les tensions s'accentuent, et les affaires qui ont lieu au sommet de l'état pourraient encourager même le plus sympathique des ouvriers sous-payés à aller faire sauter l'Elysée en remerciement pour sa gestion catastrophique de la France, pas seulement sous Sarkozy, mais bel et bien depuis le début des années 1970.

Mais on accentue toujours la menace islamique lorsque l'on débat du terrorisme. En effet, on peut constater très simplement que le simple mot "terrorisme" fait directement penser à "Islam", "Moyen-Orient" et "Ben Laden" par exemple. Et c'est là qu'un rapport de l'Europol, organisation transnationale des policiers européens (1), sur les tendances terroristes appelé "EU Terrorism Situation and Trend Report" (il y'en a une fois par an depuis 2007 et ils sont accessible sur http://www.europol.europa.eu/index.asp?page=publications&language=, le site officiel) vient "foutre la merde". Or qu'explique ce rapport, qui a été repris sur énormément de blogs, et notamment sur Loonwatch.com (2) ? 


Il évalue tout simplement la proportion des menaces terroristes en Europe et plus précisément dans les pays de l'Union Européenne, et explique que seules 0,4% des attaques terroristes (réussies, échoués ou empêchées) sont le fait de groupes Islamiste (une seule occurrence dans l'UE en 2008, au Royaume Uni). Bien entendu, et les Français le savent bien même si ils l'oublient un peu en ce moment, le terrorisme en Europe est bien plus répandu au sein des groupes séparatistes (nous avons les exemples corses et basques par exemple) et ce sont ces groupes qui sont donc le plus présent dans les statistiques avec 84.8% des attaques. On oublie aussi les attentats qui sont le fait de groupes dits "de gauche" (ou d'ultra-gauche), qui représentent 6.5% des actes.

barchart-copy-502x502-custom.jpg
Proportion d'attentats commis en Europe en fonction des groupes impliqués

On se rend donc bien compte de la disproportion qui existe entre le discours, le bourdonnement médiatique et les faits réels et statistiques.

De plus, Loonwatch.com avait fait il y a peu la même analyse mais avec des données issues du FBI concernant les Etats-Unis (3). Les chiffres sont aussi radicalement différents. Tirés d'une étude menée par Duke University and the University of North Carolina at Chapel Hill, relayée par CNN (4), l'article expose les fait s suivants : Les attentats islamistes ne représentent que 6% des attentats perpétrés sur le sol américain, derrière les attentats du fait de groupes extrémistes Juifs, et très loin derrière les 42% perpétrés par les "Latinos".

piechart2-1024x1024.jpgProportion des attentats en fonction des groupes impliqués (Etats-Unis)

Il est toujours bon de trouver ce genre de chiffres, qui permettent de relativiser ce que l'on entend, et surtout de prendre conscience du décalage qui existe entre ce que montrent les médias et ce qui se passe réellement au sein de la société euro-américaine.



Notes :
(1) Europolhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Europol
(2) Loonwatch.com, Europol Report : All terrorists are Muslims except the 96,4% that aren't : http://www.loonwatch.com/2010/01/terrorism-in-europe/
(3) Loonwatch.com, All Terrorists are Muslims except the 94% that aren't : http://www.loonwatch.com/2010/01/not-all-terrorists-are-muslims/
(4) CNN, Study: Threat of Muslim-American Terrorisme is exaggeratedhttp://edition.cnn.com/2010/US/01/06/muslim.radicalization.study/

Tag(s) : #Réflexions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :