Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

niqab.jpgVous n’auriez jamais dû entendre parler de moi ni de Liès Hebbadj. Dieu en a voulu autrement. Nous avons toujours mené une vie tranquille dans la banlieue nantaise, à l’abri des rumeurs, appréciés par les instituteurs de nos enfants, essayant de mener au mieux notre existence telle que nous l’entendions. C’est-à-dire, entre autres, selon un certain nombre de préceptes musulmans.

 

Je n’aurais pas imaginé qu’une contravention bouleverserait ma vie, ni que contester une amende puisse prendre de telles proportions, attirer les journalistes en meute incontrôlable, m’ôter le sommeil durant des nuits entières, le ventre noué et la gorge serrée.

L’histoire, vous la connaissez. Ou plutôt, vous connaissez celle qu’on vous raconte dans les médias, de manière plus ou moins concise, plus ou moins arrangée. De moi, de Liès, vous n’avez que l’image que l’on veut bien donner de nous et qui m’effraierait autant que vous si j’étais à votre place... Laissez-moi donc tenter de changer votre regard, vous raconter comment nous sommes passés d’une contravention à un tribunal, d’un tribunal à une affaire d’État.

 

"Les boucs émissaires de la République" de Sandrine Moulères

 

 

 

 

Source: http://www.uam93.com/news/7419sandrine-hebbadj-parle-de-son-niquab.html

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :