Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Extraits de l’ouvrage Le Prophète Muhammad, Sa vie d’après les sources les plus anciennes, écrit par Martin Lings. Une interrogation aussi sur l’idéologie égalitariste de « notre temps » (idéologie dont la méthode consiste à « couper tout ce qui dépasse » , tout en confondant unité et uniformité).

 

Pour les annotations, nous renvoyons le lecteur à l’ouvrage même.


buyuktez12


Extraits du chapitre "Les degrés" :


"Les motifs spirituels n’occupaient qu’une place minime dans un grand nombre des conversions qui avaient maintenant lieu. Bientôt descendit la révélation suivante : Les Arabes du désert disent : nous avons la foi. Dis-leur : vous n’avez pas la foi, dites plutôt « nous nous soumettons », car la foi n’est pas encore entrée dans vos cœurs. Et si vous obéissez à Dieu et à Son Envoyé, il ne vous retirera pas la récompense de vos actions.

 

Ce verset venait compléter la hiérarchie des degrés de l’Islam en définissant le degré le plus bas, celui de la soumission sans la foi. Les degrés supérieurs, ceux de la foi proprement dite, sont mentionnés sous forme allusive dans le verset de la Lumière qui avait été révélé au Prophète quelques mois avant la trêve de Hudaybiyah … ‘Abd Allah, fils de ‘Abbas, a déclaré vers la fin de sa vie, peut-être en rapportant un enseignement que son père avait recueilli du Prophète lui-même : « La direction de Dieu dans le cœur du croyant est comme l’huile pure qui brille avant que le feu ne l’ait touchée, et lorsque le feu l’a touchée, elle ne cesse de croître en splendeur. C’est ainsi qu’est le cœur du croyant : il agit sous une direction jusqu’à ce que la connaissance lui soit donnée. »

 

… Qu’il existe une hiérarchie de degrés découle aussi de ce que la Révélation dit au sujet du cœur. Parlant de la majorité des hommes, il est dit : Ce ne sont pas les yeux qui sont aveugles, mais aveugles sont les cœurs à l’intérieur des poitrines. Le Prophète, en revanche, à l’instar d’autres prophètes avant lui, disait que son cœur était éveillé, ce qui veut dire que l’œil de son cœur était ouvert. C’est là une caractéristique qui, selon le Coran, peut aussi être partagée par d’autres, ne serait-ce que dans une moindre mesure, car la Parole de Dieu s’adresse parfois directement à ceux qui ont des cœurs. La Tradition rapporte que le Prophète a dit d’Abû Bakr : « Il ne vous surpasse pas parce qu’il jeûne et qu’il prie beaucoup ; mais il vous surpasse par quelque chose qui est fixée dans son cœur. »

 

… Les disparités entre les hommes se reflétaient aussi dans la façon dont le Prophète leur transmettait ses enseignements, en réservant certains à la minorité à même de les comprendre. Abû Hurayrah a dit : « J’ai conservé dans ma mémoire deux trésors de connaissance que j’ai reçus de l’Envoyé de Dieu. L’un, je l’ai divulgué, mais si je divulguais l’autre, vous couperiez cette gorge », et, ce disant, il montrait sa propre gorge…

 

... La principale dévotion volontaire est le dhikr Allâh, expression que l’on peut traduire par « remémoration de Dieu» ou « invocation de Dieu ». Dans un des premiers  versets révélés, le Prophète avait révélé cet ordre : Invoque le Nom de ton Seigneur, et consacre-toi à Lui avec une dévotion totale. Par la suite, un autre verset déclara : Certes la prière rituelle préserve de l’iniquité et des actions blâmables ; mais la remémoration de Dieu est plus grande. Faisant allusion à la cécité du cœur et à sa guérison, le Prophète a dit : « Pour toute chose il existe un moyen d’enlever la rouille, et ce qui polit le cœur c’est la remémoration (l’invocation) de Dieu ». Lorsqu’on lui demanda qui Dieu placerait au rang le plus élevé le Jour de la Résurrection, il répondit : « Les hommes et les femmes qui pratiquent beaucoup l’invocation de Dieu. » Et quelqu’un ayant voulu savoir si ceux-ci seraient placé au dessus même de ceux qui auraient combattu dans le sentier de Dieu, il répondit : « Celui qui aura invoqué Dieu occupera un degré encore plus excellent que celui qui aura manié l’épée au milieu des infidèles et des idolâtres jusqu’à ce qu’elle soit brisée et ensanglantée. »"

 


Martin Lings

Le Prophète Muhammad, Sa vie d'après les source les plus anciennes, éditions du Seuil (1986)

Tag(s) : #Islam

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :