Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

014122011093359000000AFPDepuis l’éclatement de la crise financière, en 2008, les crimes et délits visant les musulmans sont en forte augmentation. En Europe comme aux États-Unis.

 

À en croire le FBI, les crimes et délits contre les musulmans ont augmenté de près de 50 % aux États-Unis entre 2009 et 2010. Dans le même temps, les violences visant les catholiques n’ont progressé que de 13 %, tandis que celles contre les juifs diminuaient de 4 %.


« Au cours de l’été 2010, il y a eu de nombreux incidents sur le site de Ground Zero relatifs au projet de construction d’une mosquée, explique Paul LeGendre, directeur du programme antidiscrimination de l’ONG américaine Human Rights First. Et, en septembre, la menace du pasteur Terry Jones de brûler le Coran a entraîné de virulents débats sur l’islam. »


Toujours selon le FBI, 6 628 cas de « crimes de haine » (qualification adoptée après la mort de Martin Luther King, en 1968) ont été recensés pendant la même période. Vingt pour cent d’entre eux étaient motivés par des raisons religieuses. « Les chiffres officiels sont certainement en deçà de la réalité, car les victimes de ces crimes ne les dénoncent pas toujours, poursuit LeGendre. Le gouvernement doit davantage encourager les polices locales à en informer le FBI. »


Ce sont souvent les projets de construction de mosquée qui mettent le feu aux poudres. Les refus d’enregistrement sont nombreux, tant les habitants y sont hostiles. « Depuis le 11 Septembre, beaucoup d’Américains ont tendance à voir un terroriste derrière chaque musulman barbu », commente Abdallah Zekri, président de l’Observatoire des actes islamophobes du Conseil français du culte musulman.


Banalisation


L’Europe n’est certes pas épargnée par cette poussée de l’extrême droite nationaliste. Et les conséquences de la crise financière ont favorisé le phénomène : réactions identitaires, rejet du multiculturalisme et, plus encore, de l’islam…


Les statistiques officielles font défaut, mais l’OSCE/ODIHR (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe/Office for Democratic Institutions and Human Rights) a eu connaissance de 22 « crimes de haine » en Allemagne en 2010 ; 272 autres auraient été recensés, officiellement cette fois, en Suède. En France, selon le ministère de l’Intérieur, les actes islamophobes ont augmenté de 22 % entre janvier et septembre 2011. Cent quinze plaintes ont été déposées pour ce motif. « La parole s’est libérée depuis le débat sur l’identité nationale, déplore Zekri. Du coup, le discours islamophobe s’est banalisé. Le musulman est devenu un bouc émissaire. »

 

 

Par Justine Spiegel

 

 


Source: www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2657p056-057.xml1/france-usa-musulman-racisme.html

Tag(s) : #Islamophobie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :