Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, pendant que les politiciens s’excitaient sur des termes comme “ralentissement” ou “retenue » au sujet des activités coloniales illégales, les autorités israéliennes ont continué de démolir des maisons et ont expulsé 30 personnes de Jérusalem. Une pièce dans un immeuble démoli abritait une vieille dame handicapée, ses amis et voisins l’avait aidée à y faire des modifications qui lui facilitaient la vie.


Ce soir, nous avons entendu un rapport plutôt déprimant d’une organisation du quartier Al-Bustan, à Silwan (Jérusalem occupée) où 88 maisons (hébergeant 1.500 personnes, dont 60% d’enfants) vont être détruites pour créer un « Parc Roi David ».

Dans une ville normale, les parcs sont créés pour le bien-être des résidents du coin, pas à des fins de nettoyage ethnique. Il y a à côté suffisamment d’espaces pour créer des parcs, mais les projets d’Israël pour Jérusalem impliquent le nettoyage ethnique de ses habitants arabes pour qu’il ne reste plus rien à négocier et qu’elle devienne une ville juive (la capitale éternelle d’Israël).

Le plan d’ensemble pour la judaïsation de la ville est décrit dans le projet « Jérusalem 2020 ». Après la construction de deux anneaux de colonies autour de Jérusalem (qui seront reliés par des tramways qui feront un réseau de « faits accomplis »), les projets de cet anneau le plus proche des colonies, des parcs, des synagogues et des musées est le plus destructif pour les habitants du secteur. Le fait qu’Israël viole le droit international (les conventions de Genève et les résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies) semble ne rencontrer que des protestations étouffées de la « communauté internationale ».

On nous parle d’un gamin de 7 ans dont la mère a remarqué le sac de classe plein à craquer quand il est parti à l’école. A son retour, elle l’a ouvert pour découvrir qu’il était rempli de jouets. Lorsqu’elle lui a demandé pourquoi, il a répondu qu’il avait entendu ses parents parler de l’ordre de démolition qu’ils venaient de recevoir, et il voulait être sûr que lorsqu’il reviendrait de l’école pour trouver sa maison démolie, ses jouets les plus précieux seraient sauvés.

J’ai le cœur brisé pour ces familles. Je suis triste pour les partisans du sionisme qui provoquent tant de douleurs dans notre nouvelle génération d’enfants qui souffrent sous la brutalité de l’Etat colonisateur. Comment parvenir à une réconciliation lorsque 7 millions de personnes ont été transformées en réfugiés ou déplacées, jusqu’à maintenant (en bien plus encore à venir). Le droit international soutient-il la résistance ? Et la résistance est-elle de la seule responsabilité des victimes, ou bien aussi celle de tous les êtres humains dignes, quelles que soient leurs religions ?

Une autre nouvelle nous dit qu’un colon terroriste juif américain, Jack (c’est-à-dire Yaakov) Teitel, responsable d’un crime et de saccages contre des Palestiniens il y a 12 ans (il avait tué Isa Mahrama en 1997 et avait été libéré sans aucune peine de prison) vient d’être arrêté par la police israélienne… parce qu’on le soupçonne d’avoir projeté de cibler des Juifs de gauche et homosexuels !

La vie et les biens palestiniens continuent de ne pas valoir bien cher, sur cette terre impie.


Par Mazin Qumsiyeh



Source: http://www.ism-suisse.org
Tag(s) : #Témoignages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :