Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bismillah.


mosquee-al-azhar-972-1009292912-1149299.jpg

 

 

Quelques temps avant sa mort en 1998, l'Imam Muhammad Mitwallî ash-Sha'râwî - rahimahu-Llâh - avait fait un discours dans lequel il a pu rappeler au Président Mubarak que le pouvoir temporel est aux mains d'Allâh (al-mulk bi-yadî-Llâh),même lorsque celui-ci est entre les mains d'un mécréant.

 

 

 

Traduction:

 

Me voilà, Monsieur le Président (Siyâdat ar-raîs), debout au seuil de mon existence terrestre pour accepter la volonté d’Allâh. Je ne terminerai pas ma vie dans l’hypocrisie, ni dans la traîtrise. 
 
Je veux dire une bonne parole à l’ensemble de la Oumma, gouvernement et parti, opposition, hommes et peuple (se tournant vers le Président Moubarak) que je suis au regret de qualifier de passif (salbî). 
 
Je voudrais qu’ils sachent que la Royauté est dans les mains d’Allâh (al-mulk bi-yadî-Llâh), Il la donne à qui Il veut (yu’tîhi man yashâ’) alors ne complotez pas pour le prendre et ne rusez pas pour y arriver. 
 
Lorsque al-Haqq (La Vérité) – Exalté soit-Il – décida qu’Ibrahim (le Prophète Abraham) entretienne le roi Nemrod, que lui a-t-Il dit, "à celui qui, parce qu'Allah l'avait fait roi, argumenta contre Abraham au sujet de son Seigneur", alors qu'il était un mécréant (kâfir)?*
 
Il (Allâh) donne la Royauté à qui Il veut, ne complotez-donc pas pour l’obtenir. Et ne rusez pas pour l’obtenir, parce que personne ne commandera selon la royauté d’Allah que par la volonté divine (lan yahkuma ahadan bi-mulki-Llâh illâ bi-murâdi-Llâh). 
 
S’il est juste (‘âdilan), alors il fera du bien avec sa justice; et s’il est injuste (dhâliman), alors il répandra cette injustice dans les âmes de tous les gens et ils détesteront tout injuste même s’il n’est pas le commandeur (hâkim) (…) 
 
Allah veut maintenir Sa « subsistance par Lui-même » sur Sa création (Allâhu yurîdu an yuthbitha qayyûmiyatahu ‘alâ khalqih). Je conseille donc à tous ceux qui veulent devenir des dirigeants, de ne pas demander le pouvoir (lâ tatlubah), mais d’être demandés (tutlaba lah) (pour assumer le commandement). L’Envoyé d’Allah avait dit en effet : man tuliba ilâ shay’in u’îna ‘alayhi wa man talaba shay’an wukila ilayh (celui qui est demandé pour quelque chose est nommé pour l’assumer, celui qui demande une chose est mandaté sur cette chose) (vous remarquez qu’il dit wukila ilyah en se tournant vers le Président). 
 

Monsieur le Président (Siyâdat ar-raîs), la dernière chose que j’aimerais vous dire et c’est peut-être ma dernière rencontre avec vous (Sha’arawi prend l’épaule droite du Président  avec la main gauche), si vous êtes notre destin (qadaranâ), que Dieu vous fasse réussir, et si nous sommes votre destin, que Dieu vous aide pour supporter (Son châtiment). 

 

 

 

*" an âtâhu-Llâhu-l-mulk (parce qu’Allah l’avait fait roi) (allusion à Cor.2.258 : alam tarâ ilâ lladhî hâjja ibrâhîma fî rabbihi an âtâhu-Llâhu-l-mulk - N’as-tu pas su [l’histoire de] celui qui, parce qu’Allah l’avait fait roi, argumenta contre Abraham au sujet de son Seigneur ?).

Tag(s) : #Islam

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :