Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


En lisant l’histoire de l’entité sioniste dans les manuels occidentaux, on découvre quelque chose de très intéressant : l’histoire d’ " Israël ", seul pays moderne et démocratique du Proche-Orient (toujours selon les sources occidentales) au sein d’une mare de dictatures sous développées, l’histoire de ce soi-disant pays avant 1948 « se confond » avec l’histoire de la Palestine.


L’histoire de l’entité sioniste avant 1948 se confond avec l’histoire de la Palestine, " Israël " serait-elle donc un accident de l’histoire ou une épreuve divine pour un milliard et demi de musulmans incapables de délivrer le troisième lieu sacré de l’Islam ? Les récentes profanations de la mosquée Al Aqsa par les troupeaux de colons penchent pour la deuxième thèse à savoir que c’est bien d’une épreuve divine qu’il s’agit. Dieu veut nous éprouver, sommes nous capables de nous rebeller contre cette ultime humiliation ? Des renégats en train de jouer au foot avec le turban de l’imam au sein de la mosquée Al Aqsa. Ceci serait arrivé dans n’importe quelle mosquée du monde musulman, il y aurait eu maintes manifestations, mais comme la mosquée et toute la Palestine sont prises en otage par la tête de proue des coalisés en orient, on ne peut que constater, au maximum dénoncer.


Ces mêmes coalisés sont arrivés à aliéner la plupart des dirigeants arabes en leur faisant avaler l’ultime couleuvre à savoir obtenir la normalisation des relations des pays arabes avec l’état renégat contre rien du tout. Pas de gel et encore moins de démantèlement des colonisations, pas de retour des réfugiés, pas de restitution de Jérusalem-Est et de sa perle à savoir la mosquée Al Aqsa, pas d’Etat palestinien, pas de… , pas de…etc.


Comment cela est-il arrivé, sans doute le charme du nouveau président américain a joué un tour aux dirigeants arabes, ou serait-ce l’amour infini pour leur siège de gouvernant ?


En tout cas l’histoire se rappellera tristement de ce jour, le jour où la moquée Al Aqsa est tombée, elle ne se rappellera peut-être pas des soi-disant défenseurs des lieux saints, les gouvernants des pays arabo musulmans qui ont livré la terre sacrée à l’ennemi, quelques années après la chute de Bagdad aux mains des coalisés et au nom de la croix (selon l’ancien président américain).


Il ne fait aucun doute que Dieu -exalté soit-Il- dans son Omnipotence est capable de délivrer Sa mosquée et toute la Palestine avec, la lecture de la sourate Al Israa (Le Voyage nocturne) du Coran ne laisse aucune équivoque à ce sujet. Le problème est que les musulmans ces jours se sentent bien petits, diminués, médiocres, humiliés devant cet assaut infâme qui ne sera sûrement pas le dernier contre notre première Qibla.


Que peut on faire, où donner de la tête, les prières suffiront-elles…


Peut-être faudrait-il commencer par annoncer sa soumission à Dieu, par déclarer sa rédemption, abandonner les futilités, l’insouciance, les plaisirs éphémères et poser les vraies questions. Chacun de nous, chaque musulman doit se poser la question qu’est ce que je fais dans ce monde, quelle est ma place dans cet échiquier international, comment peser sur la politique internationale ; quelle est la relation entre le fait d’abandonner les péchés et la libération des lieux saint de l’islam ?


La réponse se trouve dans le Coran et l’histoire des différents prophètes (paix et salut sur eux) qui se sont succédé pour sortir l’humanité de l’obscurité vers la guidance. L’histoire de ces prophètes avec leurs peuples respectifs montre qu’il ya une relation de cause à effet entre l’immersion dans les péchés et l’imminence du châtiment divin ; sommes-nous conscients que cette agression contre la mosquée Al Aqsa est un châtiment pour chacun de nous à cause de notre démission, de notre lâcheté, de notre traitrise devant ces Hommes qui ont abandonné femmes et enfants et qui au détriment de leur vie se barricadent au sein de la mosquée pour la protéger contre la profanation ?


Il s’agit aussi d’un signe pour les normalisateurs qui sont parmi nous et qui au nom de diverses excuses se jettent dans les bras des sionistes et se désolidarisant ainsi de la cause de nos frères palestiniens en particulier et des musulmans en général. Car en plus des normalisateurs officiels, il ya des normalisateurs officieux infiltrés au cœur même de la société. Ils peuvent faire partie du petit peuple et troquent leur foi et leur honneur contre les promesses que pourrait apporter la normalisation en terme d’investissement étranger et de développement économique, en oubliant l’exemple de l’Egypte qui trente après les accords de camp David se trouve toujours au même point sinon que sa situation a empiré côté développement.


Croire en la parole des sionistes est du pur délire, quand bien même ils voudraient investir dans des pays musulmans, leur argent est maudit et à part les casinos et les maisons closes, on voit mal dans quoi ils pourraient investir...

 

Mohamed Chbani


Source: http://aljamaa.net/fr

Tag(s) : #Islam

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :