Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Compte rendu du rassemblement organisé le mardi 25 août 2009 devant l’agence de la Société Générale de Viry-Châtillon (91) afin de dénoncer des pratiques discriminatoires de la banque vis-à-vis de certaines de ses clientes voilées.

Hier mardi 25 août 2009 a eu lieu à Viry-Châtillon (91) un rassemblement organisé par le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France) et le Collectif Cheikh Yassine afin de protester contre l’interdiction faite à une femme voilée le 14 août dernier de pénétrer dans l’enceinte de l’agence bancaire de la Société Générale pour cause de port du voile islamique.

Ce refus des employés de la banque ainsi que de la responsable de l’agence bancaire a été motivé par la raison suivante: la jeune femme qui se trouvait dans le sas de sécurité devait enlever son foulard pour rendre son visage visible, sinon elle ne pourrait pas être autorisée à pénétrer dans l’agence. Selon le personnel, les directives sécuritaires de la banque en vigueur établissent que pour pouvoir rentrer dans l'établissement il faut avoir le visage parfaitement identifiable. Disons d’emblée pour couper court à toutes les spéculations que cette jeune femme ne portait pas le voile intégral (niqab) et qu’à ce titre, puisque seuls ses cheveux étaient couverts, son visage était donc parfaitement identifiable par les personnels en question…

Alors que signifie cet énième excès de zèle à l’encontre d’une musulmane voilée exercé par des employés ou des responsables d’agence bancaires du réseau Société Générale ? Faut-il comprendre qu’à la Société Générale les femmes musulmanes voilées ne sont pas les bienvenues et qu’elle devraient changer de banques pour être sûres que leurs droits de clientes soient respectés comme il se doivent de l’être dans une République où la Constitution garantit à chacun la liberté de culte? Ces procédés racistes qui ne veulent pas dire leur nom apparaissent en effet contraires aux libertés individuelles garanties par cette même Constitution.

Comment donc interpréter autrement le fait qu’une femme musulmane voilée soit obligée d’ôter son foulard pour pouvoir pénétrer dans un établissement bancaire alors que selon les directives de sécurité des banques il est seulement exigé que l’on puisse reconnaître le visage du client ou de la cliente afin d’être en mesure de l’identifier? Jusqu’à preuve du contraire ces critères d'identification sont parfaitement assurés par les femmes portant le voile islamique.


Il semblerait donc, que pour les personnels de ce réseau bancaire, ce soit le fait même que leurs clientes se voilent qui soit perçu comme gênant… et qu’ils entendent sans doute le leur faire savoir en usant de procédés discriminatoires visant à les humilier publiquement en les empêchant d’accéder aux locaux d’agences dans lesquelles celles-ci ont pourtant déposés leurs propres deniers ?

Nous sommes obligés de constater que dans notre pays, ce genre de discriminations faites à des femmes voilées par des personnes prestataires de service deviennent de plus en plus fréquentes et nous pensons que les multiples prises de positions des responsables politiques et des médias sur la façon dont les femmes musulmanes pratiquent leur religions à travers le choix de leurs tenues vestimentaires n’y sont pas étrangères … En effet, suite à ces diatribes toujours plus acerbes et surmédiatisées, bon nombre de Français se croient en effet de plus en plus souvent autorisés à exercer des pratiques discriminatoires envers des musulmanes voilées menaçant par la même toujours davantage le vivre ensemble dans notre société.

 Nous tenons également à faire savoir que, puisqu’hier la Société Générale avait exceptionnellement fermée ses portes afin de ne pas avoir à s’expliquer devant les personnes qui étaient venues dénoncer cette grave discrimination faite à l’encontre d’une cliente voilée, un nouveau rassemblement est prévu samedi 29 août 2009 à 10h30 devant l'agence bancaire de la Société Générale, 13 Rue Alexandre Dumas (à coté de la Mairie) à Viry-Châtillon (91). Nous espérons bien que cette fois nous ne trouverons pas portes closes et que la Société Générale jugera opportun de présenter des excuses à propos des divers  « incidents » au cours desquels des femmes voilées ont été humiliées et empêchées d'accéder à leur compte bancaire. Nous attendons également un communiqué officiel de la part des responsables de la banque dans lequel ils seront en mesure de faire savoir si ou non l'accès à une femme vêtue d'un foulard est à présent autorisé.

Cette mise au point s’avère en effet indispensable pour que les clientes voilées de la Société Générale puissent décider s’il y a lieu ou non pour elles de changer de réseau bancaire!

 
Le Collectif Cheikh Yassine

 

Tag(s) : #Islamophobie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :