Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Voilà ce qu’aurait pu dire un grand Président des Etats-Unis lors de son investiture :

 

« Il est grand temps que nous demandions pardon à tous les musulmans dont nous occupons les terres par la force. Que sommes-nous allés faire en Afghanistan et en Iraq, sinon voler le bien des peuples et défendre des intérêts géostratégiques purement matériels  dans ces lointaines régions ?

Nous avons sciemment menti, invoquant les prétextes du terrorisme et des armes de destruction massive pour jeter des bombes sur des dizaines de milliers d’innocents à Bagdad, après les avoir affamés. En 2008, plus de 2000 civils, dont beaucoup de femmes et d’enfants, sont morts en Afghanistan, victimes de dommages collatéraux et d’innombrables bavures militaires. Et le monde a fini par accepter, en se disant : ce ne sont que des talibans, ou les proches des talibans, ou les voisins des talibans…

Non. L’Amérique se doit de respecter tout homme parce qu’il est homme et frère de l’homme, et parce que sa vie est sacrée.

Et je ne parlerai pas assez des traitements que notre précédent gouvernement  a infligés aux prisonniers d’Abou Ghraïb ou de Guantanamo, ou d’ailleurs dans d’autres pays amis quelque part sur cette planète.

Nous sommes devenus ainsi la honte de l’humanité. Il faut que cela cesse. Nous allons commencer par quitter ces lieux, au lieu d’y envoyer de jeunes militaires américains s’y faire massacrer. Yes, we can… »

 

Et quant au discours d’un Pape éminent à Jérusalem, voilà ce que nous aurions aimé entendre :

 

« Ô peuple d’Israël ! Toute forme d’antisémitisme doit être condamnée sans détour, et l’on ne doit jamais oublier les crimes commis contre les juifs. Mais dois-je vous rappeler que la Shoah s’est produite en Europe, et que vous n’avez aucune raison de vous acharner sur les Palestiniens dont vous persistez à confisquer les terres?

Et comment les descendants de ceux qui ont connu les ghettos infâmes peuvent-ils construire ce mur de la honte ?

Expliquez-moi la chose, peuple d’Israël, enfants de Jacob !

Qu’avez-vous fait, malheureux, à Gaza ? Quelle monstruosité ! Quelle barbarie ! Si ma parole vous blesse, rejetez-moi comme jadis fut repoussé le Christ, parce qu’il se tenait toujours aux côtés des opprimés… »

 

Beau discours d’investiture.

Juste sermon.

Source: http://haniramadan.blog.tdg.ch/

Tag(s) : #Réflexions

Partager cet article

Repost 0